Actualités A to B

MKH Architecte est une agence d’architecture Nantaise qui défend une architecture « juste ». Partant du principe qu’un projet architectural est une affaire de choix, MKH architecte propose de créer des projets qui fédèrent autour d’une intention simple et de construire un compromis avec toutes les parties-prenantes du projet autour de cette intention.

Vous souhaitez en savoir plus sur la démarche ? Rendez-vous sur le site web, refondu en « express » par nos soins.

Architecte Nantes

 

Azurlight Systems est un fabriquant de lasers à fibre de haute puissance basé à Pessac. Ciblant des applications scientifiques et industrielles extrêmes, Azurlight Systems nous a demandé de refondre son identité de marque. Le résultat : une image rock’n roll, brute et et impertinente. Photos produits, vidéo de présentation, fiches produits, site web…. Experience the extreme ! 🙂

 

site-web-azurlight-systems

Découvrez les lasers d’Azurlight Systems :

 

Découvrez également toutes les applications possibles :

Vous avez un projet de startup. Vous avez trouvé son nom. Il vous manque le logo, le code couleur, les polices, bref, votre identité graphique. Vous pouvez faire appel à des étudiants en écoles d’art, un cousin éloigné qui tâte sur Photoshop, un graphiste freelance, une agence de communication … Voici quelques pistes pour engager ce chantier de manière sereine.

Les risques : trop d’argent, trop de temps, trop de choix

Risques logo graphisme start up
  • Quel est le prix d’un logo ? Vous trouverez des logos à tous les prix. Pôle Emploi a payé le sien 500 000 € (!). Pour vous donner un ordre d’idée, un graphiste indépendant vous fera payer aux alentours de 3 000 € une charte graphique complète, incluant le logo et un livret d’usage de la charte (pensez à demander la cession des droits !). Un logo seul coûtera entre 750 et 1 500 €.
  • Perdre beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps … Vous avez trouvé votre graphiste. Vous lui avez expliqué votre projet autour d’un café. Une semaine après il vous envoie 3 propositions… mais aucune ne convient ! Et ce que vous pensiez prendre 15 jours se transforme en 3 mois d’échanges épuisants pour aboutir à un résultat qui ne satisfait ni vous ni votre prestataire.
  • Se retrouver avec 12 000 propositions de logos. Vous avez opté pour l’option étudiante. Vous avez présenté votre projet dans une école d’art, et disposez maintenant d’une trentaine de cerveaux créatifs qui produisent chacun 3 propositions, avec pour chacune des variantes de jeu de couleurs. Résultat : vous êtes perdu.

La solution n°1 : faire son logo soi-même

  • Une solution qui a du sens : un logo doit traduire l’identité d’une marque auprès de son segment de clientèle. Au lancement, vous ne savez pas encore si votre segmentation du marché est correcte et comment votre audience réagira face à votre offre. Dans ce contexte, se lancer avec un logo provisoire et décaler la réalisation de la charte graphique de quelques mois n’est pas une solution stupide, au contraire.
  • Une solution accessible à tous : pour réussir à produire un logo provisoire qui fonctionne, réduisez la complexité. Concentrez-vous sur un logo typographique. Utilisez une seule police, 2 couleurs maximum et un seul effet de style (gras, italique, …). Ci-dessus quelques exemples de jeux typographiques que vous pouvez réaliser vous-même sur PowerPoint. Pour télécharger des polices, vous pouvez utiliser google fonts et si vous cherchez des couleurs, voici un générateur de codes couleurs.

La solution n°2 : établir un cahier des charges pour votre graphiste

  • Vous sous-traitez ? Rédiger un brief créatif est indispensable ! Comme pour n’importe quelle prestation il est capital de rédiger un cahier des charges. Sinon, vous serez livré au goût de chacun. Et là commencent les ennuis… Bon. Ok, vous commencez à rédiger le cahier des charges. Mais bien entendu, vous n’avez pas pris graphisme en 2ème langue. De quelles informations votre graphiste a besoin pour travailler ? Pas de panique. Nous vous avons préparé un brief créatif sous forme de formulaire. Il suffit de remplir les cases ! Facile !
  • Demandez à votre graphiste de produire des moodboards. Vous avez sélectionné votre graphiste et lui avez remis le brief créatif. Demandez-lui 3 moodboards. Qu’il y a-t-il derrière ce nom barbare ? Une représentation de l’univers de marque à l’aide de références, qui vous permettront de valider le type de traitement graphique envisagé, le code couleur, etc… Voici ci-dessous un exemple de moodboard pour vous donner une idée.
Brief créatif - Mood Board - Startup - A to B Communication

Crédits : Chloé Saint-Denis

Quelques exemples de réalisations d’A to B communication

Entomo Farm

Une identité créée par A to B en collaboration avec l’Atelier Météorite.

Entomo Farm Logo Graphisme

TreeFrog Therapeutics

Grand Prix I-LAB 2018

Une identité réalisée par A to B en collaboration avec

Logo TreeFrog par A to B Communication

Avant

Après

Vous êtes une startup/PME technologique de Nouvelle Aquitaine ? Vous avez besoin d’un conseil en communication/branding ?

Vous souhaitez créer ou refondre votre identité de marque ?

Contactez-nous ! 

Vous cherchez un graphiste indépendant ou une agence de communication à Bordeaux, Gironde (33), Nouvelle Aquitaine, pour réaliser un logo de startup rapidement et pas cher ou bien une identité graphique de société complète avec charte, etc. A to B communication vous donne les trucs, astuces et bonne pratiques pour réaliser un logo soi-même ou sous-traiter le graphisme efficacement, en répondant à cette question centrale : comment rédiger un template de cahier des charges pour une charte graphique, aussi appelé modèle de brief créatif pour le logo d’une startup.

Vous êtes une startup de Bordeaux Métropole et vous devez réaliser un pitch vidéo rapidement pour un événement, un concours, une opération de crowdfunding ? Quelles sont les étapes clés ? Faut-il réaliser la vidéo en interne au smartphone ou confier la réalisation de votre pitch vidéo à un professionnel ? Quelques éléments de réponse :

Le préalable indispensable : rédiger un script

Vous pouvez réaliser de superbes images. Si votre message n’est pas structuré, votre vidéo ne fonctionnera pas. Il est ABSOLUMENT nécessaire d’écrire un script. Quelques points clés pour la rédaction :

  • La base d’un pitch, c’est votre proposition de valeur : À qui est destiné votre produit/service ? Quels sont les bénéfices que vous apportez au client ? C’est ce que votre audience doit comprendre en regardant votre vidéo. Un bon outil de travail pour éviter de tomber dans la description de votre produit est le Canvas de Proposition de Valeur.
  • Racontez une histoire : Ouvrir un discours sur une généralité ne fonctionne pas. L’accroche doit être spécifique. D’où vient l’idée de la société ? Disposez-vous d’un cas client à raconter ? Vous devez trouver le « Il était une fois… » qui vous différencie.
  • Écrivez dans un style parlé et chronométrez : Vous allez présenter votre projet à l’oral. Écrivez en conséquence. Un style trop littéraire ou technique sera difficile à restituer devant la caméra. Autre élément important : chronométrez une lecture lente du texte avant le tournage, afin de vous assurer que vous restez sous la barre des 2 minutes (3 max).
  • Incluez des marqueurs de crédibilité : Votre audience a besoin de croire en vous. Vous avez un cursus universitaire ou une expérience professionnelle qui justifie que vous portiez le projet ? Vous avez gagné des prix ? Vous avez réussi à conquérir des clients majeurs ? Parlez-en.

La réalisation : les impératifs du système D

Startup réaliser sa vidéo - AtoB communication

Vous pouvez confier votre script à un professionnel qui s’occupera du découpage des scènes et viendra avec tout le matériel nécessaire (caméras, son, lumières). Comptez une matinée. Si vous vous chargez de la réalisation, quelques conseils :

  • Variez les plans : L’idéal est de filmer le pitch sous 2 angles. Un plan large et un plan serré (sur trépieds!). Le montage sera facilité. L’alternance des plans rendra la vidéo plus fluide et moins monotone. En outre, incluez dans votre montage des plans d’illustration (plans de votre ville, de votre bâtiment, de votre équipe, du produit en utilisation).
  • Composez vos plans : Trouvez un environnement représentatif de votre activité pour filmer le pitch, avec assez d’espace derrière le sujet pour créer une perspective (le fond doit être flou afin que le sujet s’en détache). Filmer le sujet au centre de l’image en adresse directe à la caméra est un parti pris qui ne donne pas toujours les meilleurs résultats. Principalement parce qu’il n’est naturel pour personne de parler à une caméra. Nous vous conseillons un mode conversationnel, avec une composition suivant la règle des tiers.
  • Le son est CRITIQUE : Tous les smartphones et les appareils photos sont capables produire de belles images … Mais le son n’est en général pas à la hauteur. Il est indispensable d’enregistrer le son de manière indépendante à l’aide d’un micro-cravate, et de resynchroniser le son et l’image au montage.
  • L’image, c’est de la lumière : Si vous filmez en extérieur, évitez la lumière directe du soleil. Filmez à l’ombre. Si vous filmez en intérieur, assurez-vous que l’éclairage soit